Prix & panier

Le producteur agit dans la transparence. En général, avec l’assistance du comité de soutien, des consom’acteurs, il prévoit un budget annuel qu’il expose pour expliquer son « prix du panier » qui reflète le coût de sa production sur l’année. Ce prix comprend : les salaires, les coûts de distribution, les investissements pour les semences et les outils, la location des terres, les contrats de maintenance et d’entretien pour le matériel agricole, ainsi que les coûts prévisionnels des animations annuelles de l’AMAP.

es

espace

Une fois le budget établi, il est ensuite divisé par le nombre de personnes inscrites, ce qui constitue le prix de la part de chaque membre. Cette part est distribuée sous forme de panier pendant la durée d’engagement avec le producteur. Le consommateur paie par avance une part de la récolte de la ferme qui sera partagée entre les membres de l’Amap.

espace

Le nombre maximum d’amapiens pouvant bénéficier des paniers dépend de la surface de production et du nombre de personnes qui travaillent à la ferme.

espace

Il y a des modalités d’étalement des encaissements. La rémunération du producteur est ainsi garantie et il n’a plus à supporter les aléas de la mise en vente traditionnelle.

espace

Le producteur distribue généralement ses produits une fois par semaine (ou suivant la fréquence définie ensemble), sur un  ou plusieurs lieux de distribution choisis d’un commun accord (à la ferme et/ou ailleurs). Les abonnés reçoivent leur panier qui correspond au partage de la récolte et de la production.

espace